Ben

Ben / hip hop – popping

Benjamin Thomas  dit ‘Ben’ grandit dans un univers d’artistes. Adepte des chorégraphies de Michael Jackson, il découvre alors le « Popping » et à 14 ans, devient l’un des meilleurs danseurs Popping de la Réunion.
A 19 ans, il intègre la compagnie de Bernard Contraint « Bourbon Dance Théatre », puis 2 ans après, se forme à l’école de Hip-Hop de « TONHY MASKOT » à Paris.
Après diverses formations privées (pédagogie et gestion de groupe) et de multiples expériences, Ben revient sur l’île de la Réunion avec pour objectif le retour du Popping/Locking.

Le Popping est une danse dont le principe de base est la contraction et la décontraction des muscles en rythme (pop ou hit). Les pops « marquent les temps » , il y a ensuite plusieurs styles qui, associés, permettent au danseur de s’approprier la musique : le Waving (ondulations du corps) /  le Boogaloo (mouvements circulaires des articulations) / l’Animation « robot, toy etc… » (isolation des parties du corps)

Popularisé par les Electric Boogaloos, le Popping fait ses premiers pas sur la musique funk vers la fin des années 1970, il va ensuite évoluer dans les années 80 avec des mouvements spectaculaires et visuellement bluffants (illusion visuelle) tels que « le Robot », « le Pantin » ou encore « le Moonwalk » démocratisé par Michael Jackson. Cette discipline est à l’heure actuelle l’une des principales de la danse Hip-Hop, elle est pratiquée sur tous les continents et dans presque tous les pays. Chaque année on peut constater un engouement et un niveau toujours plus fort à travers des Battles de renom tels que le « Juste Debout » retransmis et suivi par des millions de personnes à la télévision. En outre, certains artistes comme Usher ou Chris Brown et bien d’autres en ont fait leur marque de fabrique.

Descriptif de ses cours :
Le contenu des cours de Popping est axé sur l’apprentissage technique, chorégraphique mais aussi théorique avec une partie importante d’initiation au freestyle et de développement personnel.
Ouverts à tous à partir de 9 ans, seule exigence la passion de la danse !

_
Photos: Jean-Noël Enilorac